Sito Ufficiale dell'Associazione "Tegnue di Chioggia" - ONLUS
 
   
 
 

Les Tegnùe de Chioggia

Les couleurs submergées de Chioggia

C’est à partir du  XVIIIe siècle, qui  était déjà bien connue la presence de roches submergées au large des côtes italiennes du Nord de l’Adriatique, comme témoignent les écrits de l’abbé G. Olivi. Les pêcheurs locaux les ont toujours appelées “Tegnue”, parce qu’elles retenaient et cassaient les filets.

photo by Piero Mescalchin

Même si elles sont à redouter, pour les dommages qu’elles peuvent provoquer, les “Tegnùe” ont toujours été appréciées pour leur grande abondance en poissons.
On peut trouver des “Tegnùe”un peu partout dans l’Adriatique Septentrional, à des profondeurs variables entre 15 et 40 mètres. Elles ont des dimensions qui vont du petit bloc isolé jusqu’à des formations qui s’étendentent pour des centaines de mètres. Les formations les plus étendues et mieux connues sont celles au large de Chioggia.
Les “Tegnùe” sont des roches organogènes de carbonate, c’est à dire constituées par des organismes marins généralement juxtaposés à des substrats durs, qui se sont formés dans le passé pour la consolidation de sables.
Il s’agit en effet de véritables “ reefs” naturels, qui se sont développés dans les dernières 8-9.000 années, et qui se distinguent de celles tropicals, parce que les principaux organismes constructeurs ne sont pas les coraux mais les algues rouges calcaires, dénommées “Coralliennes”.
Les plongeurs qui se plongent ici, peuvent apprécier la grande variété de formes de vie qui peuplent ces fonds, uniques dans le Méditerranée.Particulièrement remarquables pour  formes et couleurs sont les éponges et les anémones. Les roches sont riches d’ophiures et de crustacés, des petits pagures jusqu’aux majesteux homards. Entre les poissons il est possibile d’observer une grande quantité de baveuses, de castagnoles, de serran-tambours . Il ne manque pas les grands congres et les corbs noirs. Souvent il est possibile d’observer des bancs de morues qui voltigent autour des roches.
La valeur naturaliste de ce habitat a été reconnue et protégée avec l’istitution, en août 2002 d’une Zone de Sauvegarde Biologique, qui a introduit la défence de pêche. La zone protégée a été promue par la Mairie de Chioggia, par des organismes de recherche et de l’université, par la Région de Venise, par le Ministre pour les politiques agricoles et forestiers, par la Capitanerie de Port, par les associations des pêcheurs et par les operateurs touristiques.

Même avec une minime connaissance et préparation, tous les plongeurs peuvent visiter et admirer ce habitat inique.

Pour connaître quelque chose en plus continue à l’intérieur de ce site-web! 

 
   
 
 
Associazione Tegnùe di Chioggia, onlus - Palazzo Morari - 30015 - Chioggia (Ve), Italy